Création spectacle vivant 2002


Je me promenais dans la campagne, quand mon regard rencontra de vieilles machines, des carcasses inanimées, des objets abandonnés. Spontanément, ces vieux outils rouillés m’apparurent comme un bestiaire imaginaire, des êtres fantastiques. Je les ai aussitôt photographiés et leurs ai donné un nom. C’était comme si une paroi secrète de l’univers s’était entrouverte. Chaque objet rencontré construit une pensée, une pensée en mouvement.

Confrontée à la scène, cette expérience devint un tremplin pour l’imagination.

Que se passe-t-il sur le plateau?

La scène est jonchée de feuilles blanches sur lesquelles est inscrit un nom inventé et donné à chacune des machines.

Une pioche aléatoire improvisée tour à tour par deux comédiennes, déclenche la projection de l’image de la machine sur scène, (les comédiennes s’introduisent dans le champ de la projection), entraînant dans sa suite un cortège de poèmes, de réflexions, de sons et de mouvements, ainsi que d’autres projections d’images.

MACHINE A RAMASSER LES POMMES

Le hasard fait ainsi se rencontrer librement les différentes combinaisons sonores et visuelles qui composent le spectacle.

Chacun des poèmes constitue une partition pour les comédiennes. Le travail se fait à partir de la texture sonore du poème et développe une grande variété de timbre et de sensations acoustiques.

Un diaporama situé sur le plateau (voir configuration) projette quand les comédiennes l’actionnent, des lettres, des mots, des noms donnés aux machines, servant de support physique à un jeu dans les lettres projetées. Les comédiennes jouent avec et autour de ce que dit le mot écrit. Ce moment se met en relation avec d’autres propositions qui le précèdent, ou lui succèdent. Ceci est vrai pour tous les autres moments.

OWENDUUMIRRR….

Extrait d’une proposition:

Le titre « Générateur d’ambition » est pioché. La machine (voir photo) apparaît projetée sur le fond du plateau. Elle est aussitôt un détonateur de pensées et de jeux. Les comédiennes s’introduisent dans l’image, forment l’une avec l’autre des sculptures vivantes et éphémères. Ce moment convoque le récit d’un poème sonore : « Vibrant comme une aile le non d’Annabelle »…

Auteurs des poèmes et textes choisis :

Kurt Schwitters, Roberto Altman, Roland Sabatier, Antonin Artaud, Jacques Rebotier, Henri Michaux, Blaise cendrars…

Textes et poèmes Sonores de Fabienne Gotusso

Extraits de divers textes sur l’anatomie du corps humain et du son.

Quelques extraits du » Paysage sonore  » de R. Murray Schafer ainsi que de » L’oeil et l’esprit « de Merleau Ponty  sont présents au cours du travail.

De nombreux poèmes sont aussi inventés, inspirés par les machines, ainsi que de nombreux bruits et sons…

Le « Générateur d’ambition » :



Interprètes : Agnès Belkadi, Fabienne Gotusso

Remerciements au 347 et au Sputnik 347